VOIX LIBRES : Un nouveau modèle pour éradiquer la violence et la misère

Marianne SEBASTIEN, fondatrice de L'ONG, a reçu le Prix International des Droits Humains en 2017

Fondée en 1993 par Marianne Sébastien, Voix Libres a touché un million de personnes qui vivaient dans les mines, les rues ou les ordures de Bolivie.
120'000 familles ont bénéficié des micro-crédits sans intérêts et ont développé plus d’autonomie et de confiance.


Un « Gouvernement d'Enfants » s’est constitué
 et se forme aux droits humains, au chant, au théâtre, à l'auto-défense et à la création de projets et d'entreprises pour le bien de leurs communautés. Sur les 500 employés de la Fondation Voix Libres, la majorité sont des jeunes qui ont vécu l’enfer.

C’est une nouvelle société solidaire qui a émergé où les esclaves deviennent entrepreneurs... une démocratie participative où tout part du plus petit… de la force intérieure et du potentiel profond de chacun libéré par la voix… Pas de développement social et économique sans développement intérieur et sans amour.

Voix Libres a réussi à diminuer la violence de moitié dans des bidonvilles, grâce à des campagnes pour les « Bons Traitements »... un programme pionnier de sensibilisation aux droits de l'Enfant et à la maltraitance dans 3 départements de Bolivie en lien avec les parents, les autorités et la police. 

La campagne « pour les Bons Traitements » remplace la lutte « contre la violence »…
cette approche positive permet enfin de rencontrer les auteurs de violence au lieu de les stigmatiser.

Après une sensibilisation, les parents sont symboliquement « vaccinés contre les mauvais traitements » et s’engagent à respecter les 10 règles d'or des Bons Traitements dans la famille.

En janvier 2013, nos jeunes avocats ont pu faire adopter la « Loi du Bon Traitement » par l’Assemblée Législative en Bolivie… « Ils ont réussi parce qu’ils ne savaient pas que c’était impossible ».

 

@   w   F

DOSSIER PRESSE en pdf : 

Reino LEHTINEN et l'équipe de bénévoles VOIX LIBRES du département seront présents sur un stand pour vendre des produits boliviens pour le bénéfice da la fondation. Vous pourrez-également faire un don à la fondation.

 

VOIX LIBRES est également présent en AFRIQUE