SAM 29 JUIN 2019

16H00

CONFÉRENCE

LES 4 SAGESSES INDIENNES

CAROLINE FRISSOU _ Auteure, thérapeute et journaliste

« Quel souffle de fraîcheur que ce livre ! On sort régénéré de sa lecture et, espère-t-on, un peu plus sage qu’avant de l’avoir ouvert. »
Extrait de la préface de Patrick Poivre d’Arvor

 

Depuis des millénaires en Inde, 4 sagesses sont transmises oralement de génération en génération et aident chacun à vivre en conscience. Derrière leur apparente simplicité se cache en fait un véritable trésor pour celui qui recherche la paix intérieure et l’harmonie :

  1. Quiconque vous rencontrez est la bonne personne.
  2. Ce qui arrive est l’unique chose qui pouvait arriver.
  3. Chaque moment est le bon moment.
  4. Ce qui est terminé est terminé.

Caroline Frisou applique ces sagesses dans sa vie de tous les jours et elle a choisi de les décrypter pour nous permettre de mieux les laisser infuser dans notre quotidien.

« Éclairantes et constructives, ces quatre sagesses indiennes apportent des messages de paix et de gratitude permettant à chacun de prendre du recul et, plus encore, de trouver de la force lorsque des événements nous percutent de plein fouet ou que tout semble s’écrouler en nous et autour de nous. C’est grâce à elles que j’ai vaincu épreuves et démons. » Caroline Frisou

AVIS YOUTUBEUSE :

AVIS YOUTUBEUSE :

ARTICLE A LIRE, sur le livre :

ARTICLE A LIRE, sur le livre :

JEU CONCOURS MAG. OPEN MIND :

SAM 29 JUIN 2019

16H00

CONFÉRENCE

KINTSUGI, L'ART DE LA RÉSILIENCE

Céline SANTINI _ Auteur écrivain

« Le Kintsugi est l’art de sublimer les cicatrices avec de l’or. Chérissez vos blessures, elles vous montrent le chemin que vous avez parcouru… »

« Cette technique ancestrale, découverte au XVème siècle au Japon, consiste à réparer un objet en soulignant ses lignes de failles avec de la véritable poudre d’or, au lieu de chercher à les masquer.

Le mot KINTSUGI vient du Japonais Kin (or) et Tsugi (jointure), et signifie donc littéralement : jointure à l’or. L’art du Kintsugi est appelé le Kintsukuroi, signifiant « raccommodage à l’or ».

Il s’agit d’un processus de réparation long et extrêmement précis, se déroulant en de nombreuses étapes, sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois. On dit même qu’il faut parfois un an pour réaliser le meilleur Kintsugi… »

Céline SANTINI est l’auteure et l'écrivaine, de plus de 20 ouvrages. Son dernier livre :

KINTSUGI, l’ART DE LA RÉSILIENCE

est un succès international. Il est traduit en au moins 10 langues dans le monde. Son livre reçoit le prix de la résilience professionnelle décerné au Sénat.

En conférence prévue à Madrid, New york, Las vegas, Manille... Elle sera à l'OLYMPIA à la rentrée 2019.

Le livre a été chroniqué par Europe 1, Huffington Post en Italie, El Pais et La Vanguardia (pleine page en 4ème de couverture) en Espagne…

Nous avons le plaisir de l’accueillir pour son livre, qui est vecteur de bien-être à travers le monde. Les personnes présentes à la conférence pourront, échanger avec elle sur la voie du KINTSUGI. Une dédicace est prévue en fin de conférence.

QUI EST CÉLINE SANTINI ?

DE LIGNES DE FAILLES EN LIGNES DE FORCE

De lignes de failles en lignes de force, la ligne de vie de Céline SANTINI, auteur du livre « Kintsugi, l’art de la résilience », a suivi un parcours éclectique et riche en expériences, avec son intuition et sa passion comme seules boussoles.

KINTSUGI, SON IKIGAI

Sa rencontre avec l’art du Kintsugi a été un véritable coup de foudre, conjuguant toutes ses passions, à la croisée de l’amour du Beau, du développement personnel, et de la guérison. C’est en empruntant la Kintsugi-Dô, la « Voie du Kintsugi », qu’elle découvre son « Ikigai », sa raison d’être, sa véritable mission : transmettre au monde un message d’optimisme, et montrer comment se réparer et révéler tout son éclat.

©photos Catherine Delahaye / Myriam Greff